Ahmed Sylla incarne le personnage principal de la série Access

  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ahmed Sylla incarne le personnage principal de la série Access
Le concept de la nouvelle série d’Ahmed Sylla a dérouté de nombreux téléspectateurs (Crédit photo: DR)

Après une première expérience dans Le juge est une femme, Ahmed Sylla a donné mercredi une nouvelle impulsion à sa carrière à la télévision. Ce jour là C8 a diffusé en prime time les trois premiers épisodes de sa nouvelle série Access dans laquelle l’humoriste tient le rôle principal de Yanis Traoré, une jeune star d’internet qui tente de percer à la télévision, comme acteur et auteu, dans l’émission fictive Sketch & Associés.

Le concept d’Access est inédit. Il propose un format hybride entre fiction et sketchs interprétés par Ahmed Sylla dans la peau de Yanis pour le compte de l’émission. C’est une forme de théâtre dans le théâtre qui mêle vrai et faux. Le scénario montre l’envers du décor du monde impitoyable du petit écran et aborde divers sujets, tels que le racisme, l’intégration, l’argent…

Malgré la bonne volonté de l’humoriste, sa prestation a divisé les téléspectateurs. Alors qu’ils étaient 858 000 à avoir suivi le premier épisode, ils n’étaient plus que 508 000 pour le troisième. La faute au concept qui a déboussolés la plupart des gens. De nombreux twittos se sont plaint de ne rien comprendre à l’intrigue et de ne pas la trouver drôle. Certains de ses fans ont même déclaré être déçus.

En revanche d’autres internautes ont salué la prise de risque et la volonté d’apporter du nouveau dans la télévision. Il faudra surement un peu de temps et quelques corrections pour qu’Access trouve son public.

Et vous, avez-vous regardé cette nouvelle série ? Qu’en pensez-vous ?


  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.