Attentats de janvier 2015 : plusieurs hommages à Clarissa Jean-Philippe

des-hommages-a-clarissa-jean-philippe

En ce début d’année plusieurs hommages ont été rendus en région parisienne aux 17 victimes des attentats de janvier 2015. Parmi elles la policière martiniquaise Clarissa Jean-Philippe qui avait été tuée d’une balle dans le dos par Amedy Coulibaly alors qu’elle intervenait sur un banal accident de circulation. Elle devait être titularisée comme policière municipale une semaine plus tard.

Comme l’année dernière, le CREFOM (Conseil représentatif des Français d’outre-mer) lui a dédié la messe qui se tenait dimanche à la basilique de Saint-Denis (93). Pour le délégué départemental de l’organisation cet office était nécessaire car ils ont « le sentiment qu’elle est un peu oubliée à l’occasion des commémorations ».

Ses anciens collègues lui ont également rendu hommage sur les réseaux sociaux et sur des forums, souvent par des « repose en paix » ou des « courage à ta famille ».

Vendredi dernier c’était le président du Sénat, Gérard Larcher, qui s’était déplacé à Carrières-sous-Poissy (78) où Clarissa Jean-Philippe résidait, pour une cérémonie d’hommage devant le square auquel la commune a donné son nom.

Enfin, un hommage a également été rendu devant la plaque commémorative apposée en 2016 à Montrouge (92) sur les lieux de la fusillade. Le ministre de l’intérieur Bruno le Roux y a assisté aux côtés de la famille de la défunte, de ses anciens collègues et d’élus locaux.

Deux autres membres des forces de l’ordre avaient été abattus par les frêres Kouachi lors de l’attaque de Charlie Hebdo: Franck Brinsolaro et Ahmed Merabet.

Crédit photo (DR)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.