Babette de Rozières a écopé d’un an d’inéligibilité

  • 4
  •  
  •  
  •  

Babette de Rozières a écopé d’un an d’inéligibilité
Le Conseil constitutionnel a sanctionné Babette de Rozières pour des irrégularités dans ses comptes de campagne (Crédit photo : Maxppp)

Si Babette de Rozières est connue pour ses émissions culinaires, elle est également une personnalité politique depuis 2015, année au cours de laquelle elle a été élue conseillère régionale des Yvelines. En revanche sa deuxième tentative politique lors des élections législatives de 2017 dans la 17e circonscription de Paris s’était conclue par un échec (6,5% des suffrages). C’était finalement Danielle Obono qui l’avait remporté au second tour.

Cette défaite cinglante n’a cependant pas été le seul aspect négatif de cette campagne électorale. En octobre dernier la commission nationale des comptes de campagne avait saisi le Conseil constitutionnel après avoir découvert des irrégularités dans ses comptes de campagne. Les Sages ont finalement statué sur ce son cas le 1er juin et lui ont infligé une inéligibilité d’un an.

Le Parisien rapporte qu’il lui est reproché d’avoir utilisé deux comptes bancaires pour gérer les frais de sa campagne, alors qu’un seul est autorisé par la loi, ainsi que d’avoir présenté des pièces justificatives « illisibles » pour deux versements, rendant impossible « d’établir l’origine des fonds ». A ce propos, le Conseil constitutionnel a précisé que la cheffe avait fourni des documents recevables par la suite.

Cette sanction ne devrait pas l’empêcher de conserver son siège de conseillère à la région Ile-de-France, puisqu’elle ne s’applique pas aux mandats acquis avant les législatives, mais elle ne pourra pas se présenter aux élections du parlement européen en mai prochain. Néanmoins, il est peu probable qu’elle envisageait de tenter cette aventure.


  • 4
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.