Conférence Le train est de retour à Dilolo-Gare

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chargement de la carte…

Date / Heure
25/09/2018
19:30 - 19:30

Emplacement
Espace Kuumba
78 chaussée de wavre
1050 Ixelles
Belgique


Le légendaire chemin de fer de Benguela (la CFB) revit. À l’époque, cette ligne reliait les mines du Katanga, dans la semelle du Congo, au port de Lobito en Angola, d’où partaient les navires de charge pour la Belgique. Pendant des décennies la ligne était inutilisable, en raison des conflits dans les deux pays. Mais le trajet (1300 km) a été réparé en Angola. Et il est à espérer que le Congo ne tardera pas à lui emboîter le pas.

L’écrivain et chercheur Raf Custers a pu voyager dans le train en 1991, de Lobito à Huambo, la deuxième ville de l’Angola. Mais en 2018, disons 25 ans plus tard, il a suivi tout le trajet. Il a voyagé en première classe en Angola, à bord d’un train chinois. Ensuite, à Dilolo, la ville frontalière au Congo, il a dû renoncer au confort. Commençait alors l’attente pour une correspondance en train. Finalement, c’est en draisine qu’il a continué le périple sur 500 km jusqu’à Kolwezi, sur une voie ferroviaire délabrée. Cette expédition lui a permis de se rendre compte combien les cheminots congolais ont la vie dure, et combien ils bossent pour maintenir en service le squelette qui reste de ‘Benguela’.

Lors de sa conférence, Raf Custers aborde l’actualité ferroviaire au Katanga, l’histoire coloniale de la ligne de Dilolo à Tenke et des nombreux voyageurs belges qui partaient en train pour prendre leurs vacances en Belgique, le grand chantier de la Chine en Angola et une éventuelle renaissance des trains de minerais en Afrique centrale. Il illustrera la conférence avec des images filmées en 1991 et 2018.

Tarif
Entrée libre
Site
www.kuumba.be


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.