Kémi Séba a été refoulé à la frontière togolaise

  • 40
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kémi Séba a été refoulé à la frontière togolaise
Après la Guinée et le Sénégal, le leader panafricain Kémi Séba est interdit d’entrée au Togo (Crédit photo)

C’est un nouveau coup dur que le Togo a infligé au leader panafricain Kémi Séba. Alors qu’il devait se rendre à Lomé le 8 août pour un meeting d’information sur le franc FCA dans le cadre de sa tournée internationale l’Afrique ou la mort, il a été bloqué à la frontière togo-béninoise par les forces de sécurité. Selon lui, les autorités togolaises disent qu’il est « une personne dangereuse pour l’ordre public » et qu’il influence la jeunesse.

Ce n’est pas la première fois que Kémi Séba se retrouve refoulé à l’entrée d’un pays. En septembre 2017 le Sénégal l’avait expulsé vers la France tandis qu’en mars dernier c’était au tour de la Guinée de le déclarer persona non-grata. Si son discours pour une Afrique émancipée de toutes influences extérieures séduit de plus en plus de jeunes africains, il le met dans le collimateur des élites politiques et économiques et parfois même des intellectuels, qui l’accusent de populisme, voir de racisme.

Cette nouvelle arrestation prouve « une nouvelle fois que les dirigeants sont les marionnettes putréfiées de la françafrique aujourd’hui » a-t-il affirmé.


  • 40
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.