La ville d’Auterive a inauguré la Halle Henry Fields

  • 3
  •  
  •  
  •  

La ville d’Auterive a inauguré la Halle Henry Fields
L’USABB et la ville d’Auterive ont rendu hommage au basketteur américain Henry Fields à l’occasion de ses 80 ans (Crédit photo : Mairie d’Auterive)

Dans les années 60 Henry Fields fut l’un des premiers américains à jouer dans le championnat de France de basketball. Tombé sous le charme du pays, il y est resté et s’est reconverti comme entraineur. C’est à Auterive (Haute-Garonne) qu’il choisit de s’installer, où il fonde dans les années 90 l’Union sportive Auterive Basket-ball (USABB).

A l’occasion de ses 80 ans, le club et la municipalité lui ont rendu hommage fin mai en renommant la Halle Sportive en Halle Henry Fields. « Le moment des discours était plein d’émotion et a rendu un poignant hommage à cet académicien du basket ainsi qu’à sa famille, son épouse, ses filles et ses petits-enfants » rapporte La Dépêche.

Des figures du basketball français étaient aussi présentes pour l’événement: Jacques Cachemire, Skeeter Jackson, Paoline Ekambi, André Souvré, Andry Michy ou encore Joël Fenar. A travers elles, c’est toute la discipline qui lui a rendu hommage.

« Henry Fields a également été honoré par son ami le Prince Albert de Monaco avec une lettre du Palais remise en main propre par Edgar Berti. Le président de la Fédération française de basket, Jean-Pierre Siutat lui a fait remettre un maillot de l’équipe de France collector de 1927 et un album photos de la carrière d’Henry » poursuit le journal.

Aujourd’hui le new-yorkais d’origine continue de faire partager sa passion du basketball en France, sa terre d’adoption. Il pense déjà à la saison prochaine et souhaite renforcer les effectifs de certaines équipes ou en constituer de nouvelles.


  • 3
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.