Le « Bal nègre » de Paris va être renommé

le-bal-negre-va-changer-de-nom

Le « Bal nègre » est un cabaret dansant antillais et club de jazz de paris des années folles créé en 1924. Les artistes de l’époque le fréquentaient assidument, jusqu’à la Deuxième Guerre mondiale où l’occupant allemand a interdit ses activités. L’établissement a réouvert en 1945 mais sans jamais retrouver son succès d’antan. Il a fermé ses portes en 2006.

En 2010 un ancien trader rachète la salle pour la rénover, dans l’intention d’y programmer du jazz, de la musique classique et du cabaret. Très rapidement une polémique s’instaure sur sa volonté de conserver le nom de « Bal nègre ». Interrogé fin juillet par le site Africulture, il avait expliqué qu’il fallait « remettre ce nom dans son histoire, son origine, plutôt qu’essayer de le faire disparaître ». Il admettait cependant ne pas s’être renseigné sur la portée du mot.

Le Conseil représentatif des associations noires (CRAN) lui avait répondu en lui envoyant une mise en demeure et en soulignant que sans être « péjoratif » en soi, le terme « nègre » était « aujourd’hui chargé de connotations insultantes ». La société civile s’était également mobilisée pour faire part de son désaccord. Ainsi, une pétition lancée le 1er février a dépassé les 7100 signatures et une manifestation avait été organisée dimanche 5 février devant l’établissement.

Face aux pressions le repreneur a finalement choisi de rebaptiser l’établissement « Bal de la rue Blomet », le nom qu’il portait à l’origine au début du XX siècle. Il ouvrira le 21 mars, date de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination.

Crédit photo (DR)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.