Les épéistes français sont champions du monde d’escrime

l'equipe-de-france-masculine-d-epee-est-championne-d-u-monde

La délégation française d’escrime espérait rapporter plusieurs titres des championnats du monde qui se sont déroulés cette semaine à Leipzig en Allemagne. Mais la compétition a été rude et ils ne sont pas arrivés à se hisser sur la plus haute marche du podium. Les principaux espoirs français ont du se contenter d’une médaille de bronze (Ysaora Thibus, Vincent Anstett, Cécilia Berder, l’équipe féminine de sabre et l’équipe masculine de fleuret)

Seuls les épéistes sont parvenus mardi à répondre aux espérances. Sous les yeux de l’ancienne double championne olympique d’épée Laura Flessel, aujourd’hui ministre des sports, l’équipe masculine a décroché le titre de championne du monde.

Les quatre épéistes (Yannick Borel, Jean-Michel Lucenay, Ronan Gustin et Daniel Jérent) se sont imposés en finale 45 touches à 43 contre les Suisses. Yannick Borel s’est notamment distingué avec une remontée alors qu’il avait sept touches de retard. C’est également lui qui a inscrit la dernière touche, permettant à la France de remporter le titre.

A l’issue de la compétition, Jean-Michel Lucenay a annoncé qu’il prenait sa retraite. A 39 ans il possède un palmarès long comme le bras.

Au total la délégation nationale a remporté lors de ce championnat six médailles : une en or et cinq en bronze.

Crédit photo (Robert Michael/AFP)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.