Les musiques urbaines dominent le marché musical français

  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les musiques urbaines dominent le marché musical français
Les ventes d’albums de rap et de rnb en France ont dépassé celles de la variété (Crédit photo : SNEP)

Le Syndicat nationale de l’édition phonographique (SNEP) a dévoilé il y a quelques jours le bilan chiffré des ventes d’albums du premier semestre 2018. On y apprend que le rap et le rnb, regroupés sous le terme générique de « musiques urbaines », sont les styles musicaux les plus populaires en France.

Ainsi, Maître Gims, Dadju, Orelsan, Vald, Booba, Marwa Loud et Niska figurent dans le top 10 des meilleures ventes d’albums sur la période. Si on regarde le top 200, là aussi les musiques urbaines ont la cote et devancent le répertoire dit « variété », qui est pourtant traditionnellement dominant dans le pays, avec 89 productions contre 86. A noter que 148 d’entres elles sont françaises. Seul le rock reste dominé par les productions étrangères.

Le succès du rap et du rnb est largement dû à l’utilisation du streaming par le public jeune. La consommation de musique en streaming a d’ailleurs progressée de 23% par rapport au premier semestre 2017.

Bilan complet du SNEP.


  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.