Luc Abalo a présenté sa marque de prêt-à-porter

Luc Abalo a présenté sa marque de prêt-à-porter
Le handballeur Luc Abalo se lance dans la mode (Crédit photo: DR)

Si les grandes stars du football ont l’habitude de lancer leur marque de prêt-à-porter ou des collections en collaboration avec leur équipementier, la pratique est plus rare dans le monde du handball. C’est pourtant le pari qu’a fait l’ailier du PSG Handball Luc Abalo, en lançant L.A.N qu’il a présenté officiellement cette semaine.

Cette marque qui reprend ses initiales et son numéro de maillot (Luc Abalo Nineteen) propose une large offre de modèles streetwear masculins, féminins et mixtes : t-shirts, sweat shirts, débardeurs, shorts, robes…, déclinés en trois couleurs : blanc, noir et gris. Son slogan « Life is a concept » décrit la vision de la vie de son créateur.

Déjà adepte de plusieurs hobbies comme le dessin, la peinture ou encore la photographie, Luc Abalo a bien réfléchi à la pertinence de son projet. « Cela fait plusieurs années que je pensais à créer ma marque. Mais avant de démarrer, j’ai longuement mûri ma réflexion, ai étudié la concurrence, les pistes sur lesquelles je souhaitais aller, et comment je pouvais m’entourer pour y arriver. Les nombreuses échéances sportives, que ce soit en club ou en équipe de France, ont fait aussi que j’ai pris mon temps. Mais, depuis environ un an, tout s’est accéléré : cela fait des mois que je travaille avec des amis sur la marque L.A.N. Maintenant, je suis fier de pouvoir annoncer que ma marque L.A.N a vu le jour et ce, tout en continuant à m’adapter à mon calendrier sportif » a-t-il expliqué dans un communiqué.

Contrairement à la majorité des sportifs qui se lancent dans la mode, le handballeur ne s’est pas contenté de donner son nom à une collection. C’est lui-même qui a dessiné les patrons de chaque modèle, en collaboration avec une équipe de stylistes, et qui a choisi chaque détail. « Peindre, faire de la photo, me documenter sur les tendances… tout cela fait partie de mon quotidien. Alors, dessiner des vêtements, pour moi, ce n’est pas un boulot, c’est une façon de m’évader ». Il a également confié que ce projet était pour lui « un rêve de gosse encore plus fort que celui de devenir sportif de haut niveau ».

Pour le moment L.A.N n’est disponible qu’en ligne sur www.lanstore.fr. Aucune annonce n’a encore été faite sur son éventuelle mise en vente vente en magasin.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.