Mamadou Sakho porte plainte contre l’Agence mondiale anti-dopage

  • 22
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mamadou Sakho porte plainte contre l’Agence mondiale anti-dopage
Mamadou Sakho attaque l’AMA en justice suite à l’affaire du brûleur de graisse (Crédit photo: DR)

En avril 2016 l’Agence mondiale anti-dopage (AMA) avait suspendu Mamadou Sakho pendant 30 jours à la suite d’un contrôle positif après un match de Ligue Europa. Cette sanction avait eu de fortes répercussions sur sa carrière, puisqu’il n’avait pas pu participer à la finale de C3 avec Liverpool et qu’il avait été écarté de la liste des 23 de Didier Deschamps pour l’Euro en France.

Après des mois d’enquête, l’agence avait finalement révélé qu’il avait consommé un brûleur de graisse qui « n’était pas inscrit sur la liste des produits non autorisés ». La commission de contrôle, d’éthique et de discipline de l’UEFA l’avait blanchi de toute accusation, mais le mal avait été fait.

Plus de deux ans plus tard, alors que cette triste mésaventure s’est effacée de la plupart des esprits, le footballeur ne l’a toujours pas digérée. Selon L’Equipe il aurait entamé un recours en justice contre l’AMA. L’UEFA avait en effet estimé que l’agence avait commis une faute dans cette affaire.

Depuis ce petit scandale, Mamadou Shako n’avait plus jamais rejoué avec les Bleus. Il lui a fallu attendre le match amical de la France contre l’Islande qui va se jouer ce jeudi soir pour que Didier Deschamps le rappelle. Ce come-back totalement inattendu devrait relancer sa carrière internationale.


  • 22
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.