Rugby : Un jeune joueur est décédé après un match

  • 56
  •  
  •  
  •  

Rugby : Un jeune joueur est décédé après un match
Le monde de l’ovalie est en deuil après le décès de Louis Fajfrowski (Crédit photo : DR)

Le rugby français est en deuil après le décès de Louis Fajfrowski du club d’Aurillac en Pro D2. Le jeune joueur de 21 ans a fait un malaise dans les vestiaires lors de la rencontre contre Rodez vendredi soir, après avoir reçu un placage en seconde période. « Louis Fajfrowski a été plaqué normalement par l’un de nos joueurs. Il a eu du mal à se relever et il a fallu l’intervention du soigneur d’Aurillac pour l’aider. Louis est sorti du terrain en marchant. Je suis allé tout de suite le voir pour lui demander si çà allait. Il m’a répondu « nickel » » a déclaré l’entraîneur de Rodez.

Ce n’est que plus tard dans les vestiaires qu’il « a été pris de vomissements » et a perdu connaissance. Il a fait trois arrêts cardiaques, le dernier lui ayant été fatal. Le service médical et les secours qui étaient sur places ne sont pas parvenus à le ranimer la troisième fois. Il est décédé vers 20h.

Dès l’annonce de son décès, le monde de l’ovalie lui a rendu hommage sur les réseaux sociaux, comme le président de la Fédération Bernard Laporte qui s’est dit « effondré ». Plusieurs clubs et médias ont également adressé leurs condoléances à sa famille.

Une autopsie est en cours pour définir les causes exactes de sa mort, tandis qu’une cellule d’aide psychologie a été mise en place « pour accompagner toutes les personnes touchées par ce drame » qui relance le débat sur les risques et la violence des chocs de ce sport. D’ores et déjà, plusieurs joueurs ont commencé à s’interroger sur les enjeux de leur investissement sportif.

Néanmoins, il est encore trop tôt pour établir un lien entre le placage et son décès rappelle le Président du syndicat des joueurs, Robins Tchale-Watchou. Mais si la relation est avérée, tous les acteurs de ce sport devront prendre « leurs responsabilités, assumer, expliquer et trouver des solutions » précise l’ancien international camerounais.


  • 56
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.