Sortie du livre Décolonisons les arts de l’association Décoloniser les arts

  • 14
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sortie du livre Décolonisons les arts de l’association Décoloniser les arts
L’association Décoloniser les arts analyse les causes et les formes de discrimination raciale et sexiste en pratique dans le monde artistique et culturel (Crédit photo: DR)

L’association Décoloniser les arts a publié son premier ouvrage intitulé Décolonisons les arts. Il a été rédigé par quinze artistes français issus d’univers différents, sous la direction de Leïla Cukierman (directrice de théâtre), Gerty Dambury (dramaturge, metteuses en scène, romancière et poétesse) et Françoise Vergès (politologue et historienne).

Le livre se compose de trois essais des contributrices principales qui mettent en évidence l’absence de cultures minorées sur les scènes françaises. Leurs textes sont suivis des témoignages de 15 artistes qui nous livrent leurs expériences et analysent les causes et les formes de discrimination raciale et sexiste en pratique dans le monde artistique et culturel. Ils font également rentrer dans le contexte idéologique de l’universalisme français des théories et des courants de pensées en provenance du monde anglo-saxon, tel que le terme « racisé », qui « raconte le regard posé sur moi, celui que je ne pouvais nommer il y a peu » comme l’explique la performeuse Rebecca Chaillon. Plus loin le comédien Jalil Leclaire parle de son « corps racisé » et de l’effet qu’il produit dans l’imaginaire des autres.

La réflexion ne s’attarde pas que sur la question de l’origine ethnique. Ainsi, dans un chapitre intitulé Corps non blancs en scène et décolonisation du regard, la chorégraphe Sandra Sainet Rose Franchine explique que son travail donne la parole à toutes les minorités, quelles soient raciales, de genre ou sexuelles. L’objectif est d’interpeller le monde de la culture pour créer une véritable universalité des arts où chaque Français, quelque soit son origine, genre, religion, orientation sexuelle… puisse se retrouver.

Kader Attia, Marine Bachelot Nguyen, Rébecca Chaillon, Myriam Dao, Eva Doumbia, Daïa Durimel, Amandine Gay, Mohamed Guellati, Karima El Kharraze, Jalil Leclaire, D’ de Kabal, Hassane Kassi Kouyaté, Olivier Marboeuf, Pascale Obolo et Sandra Sainte Rose ont participé à ce projet.


  • 14
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.