Sortie du livre Le diable trouve à faire de James Baldwin

  • 10
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sortie du livre Le diable trouve à faire de James Baldwin
Dans ses mémoires littéraires James Baldwin passe à l’acide les archétypes du Noir et du Blanc que Hollywood a largement contribué à banaliser (Crédit photo : Editions Capricci)

Le livre The Devil Find Work de James Baldwin paru en 1976 aux Etats-Unis vient enfin d’être traduit en français sous le titre Le Diable trouve à faire. L’ouvrage révèle une autre facette de ce célèbre écrivain américain qui a choisi de s’expatrier en France dès ses 24 ans : celle d’un critique au regard incisif, attaché à explorer les fantasmes, illusions et préjugés des films qui ont marqué sa vie.

Dans son style à la fois vif et lyrique, il parcourt ses premiers souvenirs de cinéma, indissociables des difficultés familiales et de sa découverte de la société dans laquelle il vit. Naissance d’une nation, Lawrence d’Arabie, Devine qui vient dîner…, Dans la chaleur de lanuit, L’Exorciste, ou encore le physique de l’actrice Bette Davis sont autant d’occasions de confronter son monde à celui d’Hollywood et de constater le gouffre qui les sépare.

Écrits à Saint-Paul de Vence (Alpes-Maritimes) à la fin de sa vie, ces mémoires littéraires qui font écho au texte de I Am Not Your Negro occupent une place unique dans l’oeuvre de James Baldwin. La vision du cinéma qu’il propose a été un véritable électrochoc pour la presse et de nombreux penseurs de l’époque, tant il passe à l’acide les archétypes du Noir et du Blanc que Hollywood a largement contribué à banaliser. Il montre comment cette industie a arraché fragments par fragments la personnalité et l’individualité du Noir pour en faire une caricature qui acquiert rarement une réalité sur sa vie et sur lui-même.


  • 10
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.