Le sprinteur Toumany Coulibaly a été condamné à trois ans de prison

toumany-coulibali-a-ete-condamne-a-3-ans-de-prison

Promis à un bel avenir, le sprinteur Toumany Coulibaly a tout perdu. Il a été condamné le 13 janvier par le tribunal correctionnel d’Evry à trois ans de prison, dont 20 mois avec sursis, pour cambriolage et tentative de cambriolage.

La nuit du 10 août 2014 il avait participé avec des complices à plusieurs cambriolages dans le centre commercial de Vigneux-sur-Seine (91). Alertée par une alarme, la police était rapidement arrivée sur les lieux et avait poursuivi les cambrioleurs qui s’étaient enfuis dans une voiture volée. Toumany Coulibaly qui était parvenu à s’échapper avait été interpellé un mois plus tard, identifié par les traces ADN qu’il avait laissé sur l’airbag du véhicule.

Ce n’est pas la première fois que l’athlète fait face à la justice. En mars dernier il avait déjà été condamné à un an de prison ferme pour des faits similaires, mais sa peine avait été aménagée. Il sera également jugé dans d’autres affaires, notamment pour un autre cambriolage commis en novembre 2016.

Sa personnalité « énigmatique » a été au centre des débats lors de cette audience. Selon la psychologue qui l’a rencontré, « il recherche en permanence les limites », il veut « se mettre en danger pour se sentir dans la maîtrise et la toute-puissance » et « cette délinquance est une source d’adrénaline ». Conscient de ses problèmes, le sprinteur a approuvé ces commentaires : « Elle a super bien analysé. C’est juste ». Outre sa peine de prison il devra faire un travail psychologique sur lui-même.

Champion de France du 400m en salle en 2015, Toumany Coulibaly était un espoir de l’athlétisme français. Sa carrière sportive semble bel et bien terminée.

Crédit photo (DR)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.