Une campagne crowdfunding pour financer un film sur la recherche d’identité

Un réalisateur veut tourner un long-métrage sur les conséquences du BUMIDOM (Crédit photo: DR)
Un réalisateur veut tourner un long-métrage sur les conséquences du BUMIDOM (Crédit photo: DR)

En 1963 l’Etat français créait le BUMIDOM (Bureau pour le développement des migrations dans les départements d’Outre-mer). Cet organisme était chargé d’accompagner l’émigration des habitants des DOM vers la France métropolitaine. Plus de 70 000 personnes auraient ainsi été concernées entre 1963 et 1981, soit près de 45% des migrants d’Outre-mer durant cette période. Une fois arrivés en métropole, la réalité était bien loin des promesses tenues avant le départ pour ces migrants, qu’ils soient volontaires ou pas.

De nombreux enfants ont notamment été arrachés à leur terre et à leur famille pour repeupler des territoires en difficulté démographique, comme la Creuse. L’affaire des 1630 enfants réunionnais est la plus médiatisée, mais l’opération a également été menée dans les Antilles.

Afin de mettre en lumière cet épisode de l’histoire de France, le réalisateur Robert Georges travaille au développement du long métrage Pour seul horizon, qui traite des conséquences du BUMIDOM sur les familles déracinées, notamment au niveau de la recherche d’identité.

Synopsis : « Marco, métis trentenaire fauché, prépare son mariage lorsqu’on l’informe qu’il va hériter. Il se rend pour la première fois en Martinique à la rencontre de sa famille biologique. Entre préjugés, rires et émotions, il partira à la recherche de sa mère, cette inconnue, si proche et si lointaine ».

Une campagne crowdfunding a été lancée sur kickstarter pour soutenir le projet. Le réalisateur sollicite les likes, partages et contributions financières même minimes (à partir de 1 euros) du plus grand nombre afin de faire la différence.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.